Différences entre TOEIC, TOEFL et IELTS

Différences entre TOEIC, TOEFL et IELTS

  • Post author:

En matière de certifications en anglais, l’offre est pléthorique. Outre les Cambridge Business Certifications, vous pouvez également trouver le TOEIC, le TOEFL et l’IELTS. L’existence concomitante de tous ces certificats n’est pas due au hasard. Chacun apporte en effet son lot d’atouts et de spécificités. Quelles sont alors les différences entre TOEIC, TOEFL et IELTS ?

Présentation du TOEIC

Acronyme signifiant Test of English for International Communication, le TOEIC fait partie des certifications d’anglais les plus connues dans le monde. Créé et géré par l’organisme américain ETS, pour Educational Testing Service, le TOEIC est un examen standardisé.

Quelles compétences certifie le TOEIC ?

Le TOEIC permet d’évaluer les compétences en anglais des candidats non anglophones dans un contexte professionnel. Basé sur des scores valides, fiables et équitables, le TOEIC se décline en trois variantes, sanctionnant chacune des compétences propres :

  • TOEIC Listening and Reading ;
  • TOEIC Speaking and Writing ;
  • TOEIC Bridge.

TOEIC Listening and Reading

La certification TOEIC Listening and Reading permet de mesurer les compétences des candidats tant en compréhension écrite qu’en compréhension orale. Par extension, elle est utilisée pour jauger la capacité d’une personne à communiquer efficacement et aisément en anglais, dans un contexte professionnel.

TOEIC Speaking and Writing

Quant aux certifications TOEIC Speaking and Writing, elles déterminent le niveau en expression écrite et orale des diplômés, indispensable pour communiquer avec ses collaborateurs ou clients, que ce soit au téléphone, par courrier ou par e-mail. Par ailleurs, ces compétences peuvent être appréciées par un employeur en vue de présentations orales en anglais ou des réunions, par exemple faisant intervenir des arguments commerciaux.

TOEIC Bridge

Réservé aux niveaux débutant à intermédiaire, le TOEIC Bridge formalise les compétences en compréhension orale et écrite des apprenants en langue anglaise. Son objectif est d’établir une base qui permettra par la suite de définir des objectifs de progression, puis de les suivre.

Les scores attribués au TOEIC et leur équivalence avec le CECRL

Conforme au barème établi par le Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues (CECRL), le score obtenu au TOEIC peut rapidement être comparé et interprété. Il n’y a par ailleurs aucun seuil de réussite ou d’échec. Le TOEIC formalise uniquement le niveau anglais des candidats qui s’y présentent et ne permet pas d’obtenir un niveau C2 sur l’échelle CECRL.

Score total obtenu au TOEIC Niveau Équivalence avec le CECRL
Inférieur à 120 points Aucune
Entre 120 et 224 points Débutant A1
Entre 225 et 549 points Élémentaire A2
Entre 550 et 784 points Intermédiaire B1
Entre 785 et 944 points Avancé B2
Supérieur ou égal à 945 points Expérimenté C1

Pourquoi obtenir le TOEIC ?

En passant le TOEIC, volontairement ou non, les candidats vont pouvoir se démarquer sur le marché du travail, grâce à un niveau en anglais reconnu officiellement sur le plan international. Il est ouvert à tous, quel que soit son statut : salarié, demandeur d’emploi ou étudiant.

Par ailleurs, le TOEIC peut être un passage obligé pour l’obtention d’un diplôme ou l’admission dans certaines grandes écoles. Un score minimum de 750, voire 800 peut alors être exigé. C’est notamment le cas des écoles d’ingénieurs en France, qui ne délivrent leur titre que sous réserve de justifier d’un niveau B2 en anglais, sur l’échelle du CECRL.

Le TOEFL ou plutôt les TOEFL

Le TOEFL, qui signifie Test of English as a Foreign Language, est un test américain conçu pour mesurer la capacité à utiliser et à comprendre la langue anglaise dans un contexte universitaire. Il s’adresse principalement aux non anglophones désirant voyager aux États-Unis ou au Canada, par exemple. Comme le TOEIC, il a été créé et est géré par l’ETS.

Les compétences en anglais reconnues par le TOEFL

Le TOEFL comporte en réalité quatre tests distincts : TOEFL iBT, TOEFL ITP, TOEFL Junior et TOEFL Primary. Chacun d’eux s’adresse à un public spécifique et évalue donc un niveau adapté. Leurs objectifs sont enfin définis en cohérence avec ces différences.

TOEFL iBT

Le test TOEFL iBT évalue les connaissances en anglais en termes de compréhension et expression écrite et orale, dans un contexte universitaire. Il s’agit de l’examen le plus populaire auprès des étudiants et des universités. Sa particularité est de nécessiter un clavier QWERTY, qui oblige donc à un entraînement préalable.

Depuis août 2019, l’examen a subi plusieurs modifications. Notamment, il dure désormais 3 heures contre 3 heures et demie auparavant, ce qui se décompose comme suit :

  • compréhension écrite : 10 questions par texte au lieu de 12 à 14, pour une épreuve de 54 à 72 minutes contre 60 à 80 ;
  • compréhension orale : le nombre d’écoutes maximum des deux ou trois conversations passe de 6 à 4, ce qui ramène l’épreuve à une durée comprise entre 41 et 57 minutes, contre 60 à 90 minutes auparavant ;
  • expression orale : il n’y a dorénavant plus qu’un sujet libre et trois sujets imposés, pour une durée totale de 17 minutes au lieu de 20 ;
  • expression écrite : pas de changement, il y a toujours deux sujets à traiter en 50 minutes.

Enfin, dans le contexte sanitaire actuel, il est envisageable de passer le test TOEFL iBT à domicile, grâce à la version TOEFL iBT Home Edition. Elle nécessite une connexion à Internet et un ordinateur. Le contenu du test est identique et administré par un examinateur. Le test TOEFL iBT Home Edition est disponible en ligne 4 jours par semaine, à raison de 24 heures par jour.

TOEFL ITP

Permettant une évaluation pratique, économique et fiable de l’anglais académique, le test TOEFL ITP s’adresse tant aux universités qu’aux établissements d’enseignement supérieur et aux programmes d’apprentissage de l’anglais. Les compétences évaluées portent sur la compréhension écrite et orale, ainsi que la structure et l’expression écrite.

TOEFL Junior

Destiné aux enfants à partir de 11 ans, le test TOEFL Junior peut par exemple être employé par les enseignants pour se faire une idée précise du niveau en anglais de leurs élèves. Par la suite, il est alors possible de leur proposer un programme pédagogique adapté en conséquence.

Il se décline en deux variantes : TOEFL Junior Standard et TOEFL Junior Speaking. Le premier d’entre eux permet d’obtenir des résultats fiables et rapides, et est facile à mettre en œuvre. Quant au second, il permet en une vingtaine de minutes d’obtenir un aperçu complet du niveau en anglais des élèves testés.

TOEFL Primary

Conçus pour les enfants dès 8 ans, les tests TOEFL Primary permettent dès le plus jeune âge d’évaluer le niveau en anglais dans les pays non anglophones, tout en visualisant rapidement les progrès au fil de la scolarité. Trois tests différents sont proposés par l’ETS : Reading and Listening step 1 et step 2 pour la compréhension orale et écrite, ainsi que Speaking pour l’expression orale.

Quels scores est-il possible d’obtenir au TOEFL et comment le comparer avec le CECRL ?

À niveaux évalués différents, scores distincts. Mis à part les tests TOEFL Primary qui n’ont pas d’équivalence avec le CECRL, les autres peuvent être comparés à cette échelle européenne. Il est ainsi aisé de vérifier le niveau d’un candidat en fonction du score obtenu à l’examen.

Score total obtenu au TOEFL iBT Équivalence avec le CECRL Score total obtenu au TOEFL ITP
A2 Entre 337 et 459 points
Entre 57 et 86 points B1 Entre 460 et 542 points
Entre 87 et 109 points B2 Entre 543 et 626 points
Supérieur ou égal à 110 points C1 Supérieur ou égal à 627 points

Nécessité de l’obtention du TOEFL

Les divers tests du TOEFL permettent d’évaluer l’apprentissage de la langue anglaise durant chacune des étapes de la scolarité d’un élève ou d’un étudiant. Selon le contexte, leur obtention peut s’avérer indispensable à l’admission dans certaines écoles, ou pour définir des groupes de niveau afin de faciliter l’approche pédagogique. Par ailleurs, ils peuvent être utilisés à des fins de validation des acquis de l’anglais. C’est pourquoi il est possible de financer son examen TOEFL grâce au CPF.

Quid de l’examen d’anglais IELTS ?

Enfin, l’IELTS, l’acronyme de International Language Testing System, est un autre examen d’anglais académique, lui aussi standardisé, qui commence à obtenir ses lettres de noblesse au niveau mondial. Pour preuve, plus de trois millions de candidats tentent leur chance au test chaque année. Toutefois, contrairement au TOEFL, il est plutôt d’origine anglaise et non américaine.

Les compétences linguistiques testées par l’IELTS

Au nombre de quatre, les compétences linguistiques évaluées par l’IELTS sont classiques. La première porte sur la compréhension orale, ou Listening, à travers 40 questions à choix multiples (QCM). La deuxième concerne la compréhension écrite, ou Reading, sous le même format. La troisième compétence testée est l’expression écrite, ou Writing, grâce à deux rédactions, respectivement de 150 puis 250 mots.

Enfin, la dernière est en lien avec l’expression orale, ou Speaking, et prend la forme d’un entretien physique avec un examinateur, en trois parties : des questions personnelles sont posées, puis un sujet tiré au sort doit être expliqué par le candidat et enfin, un dialogue est instauré en lien avec ce même sujet.

Les thématiques de ces sujets peuvent porter indifféremment sur la société actuelle – mondialisation, sciences, nouvelles technologies, santé –, la vie quotidienne – transports, nourriture, divertissements –, l’éducation – études, apprentissage des langues étrangères, programmes universitaires –, l’environnement – écologie, changement climatique, espèces en voie de disparition – ou le travail – chômage, retraite, impact des gouvernements.

Deux versions de l’IELTS coexistent : l’IELTS Academic, qui est réservé aux étudiants souhaitant intégrer un établissement d’enseignement supérieur dans un pays anglophone ; l’IELTS General Training qui est utile aux professionnels désirant intégrer une entreprise à l’étranger et ayant besoin, à ce titre, de faire certifier leur niveau en anglais.

Échelle des scores obtenus à l’IELTS

Exception par rapport au TOEIC ou au TOEFL, la grille d’évaluation de l’IELTS n’est pas alignée sur le CECRL. Toutefois, il est possible de réaliser une sorte d’équivalence. Ainsi, les scores obtenus par les candidats s’échelonnent de 0 à 9, pour chacune des quatre parties du test. Une note globale à l’examen est également indiquée. Il faut savoir que les notes sont arrondies au demi supérieur.

Note IELTS obtenue Niveau associé Équivalence CECRL
0 Le candidat ne s’est pas présenté
1 Incapacité à parler anglais
2 Compréhension et expression difficiles en anglais A2
3 Possibilité de communiquer dans des situations très basiques, de se faire comprendre mais en commettant un certain nombre d’erreurs
4 Connaissance limitée, possibilité de se débrouiller dans les conversations simples B1
5 Connaissance plus étendue de la langue anglaise mais toujours commission de fautes
6 Maîtrise correcte avec quelques approximations
Possibilité de s’engager dans des conversations du quotidien
B2
7 Bonne maîtrise de la langue malgré quelques erreurs possibles et quiproquos dans certaines conversations complexes C1
8 Très bonne maîtrise de la langue avec des fautes seulement occasionnelles
9 Niveau courant à bilingue C2

Finalités de l’IELTS

L’objectif principal de l’IELTS est d’évaluer le niveau d’anglais de candidats désirant poursuivre des études dans un environnement anglophone ou intégrer un monde professionnel dans lequel la maîtrise de la langue anglaise est indispensable.

En effet, la majorité des certifiés sont des étudiants qui envisagent de poursuivre leurs études à l’étranger ou des adultes qui ambitionnent une carrière internationale. À titre d’illustration, plus de 10 000 organisations publiques et privées acceptent l’IELTS à l’heure actuelle, dans des pays anglophones tels que l’Australie principalement.

Bilan : comparatif entre le TOEIC, le TOEFL et l’IELTS

Sur la base de toutes ces informations, il est possible de réaliser un comparatif plus précis entre le TOEIC, le TOEFL et l’IELTS. En fonction des besoins, l’un est en effet susceptible d’être plus adapté que l’autre. Il faut noter par ailleurs que leur durée de validité est courte, à savoir de deux ou trois ans selon le certificat, dans la mesure où un niveau linguistique peut rapidement évoluer, à la baisse ou à la hausse. Dans certaines situations, il sera donc nécessaire de le repasser, pour tenir à jour son évaluation quant à ses compétences en anglais.

  TOEIC TOEFL IELTS
Durée totale du test 1 h pour Bridge 

1 h 20 pour Speaking and Writing
2 h pour Listening and Reading

18 min pour Junior Speaking
20 min pour Primary Speaking 

1 h pour Primary Reading and Listening

2 h pour ITP et Junior Standard

3 h pour iBT

2 h 40
Format Papier ou en ligne Papier ou en ligne selon le test Papier et ordinateur éventuellement pour l’épreuve de compréhension orale
Niveaux CECRL évalués A1 à C1 selon le test A1 à C1 selon le test A2 à C2 en équivalence indirecte
Durée de validité 2 ans 1 an pour Primary 

2 ans pour les autres

2 ans
Article suivantRead more articles